top of page
  • Photo du rédacteurYoan ENDRES

"La Suisse en pleine évolution » : Devriez-vous acheter ou louer en ces temps incertains ?

En cette période de mutations économiques majeures, la question de l'investissement immobilier en Suisse se pose avec une acuité renouvelée. La Suisse, pays d'une stabilité légendaire, voit ses fondations économiques secouées par des vents changeants. Dans ce contexte, l'immobilier, souvent considéré comme un refuge sûr, se retrouve au cœur des interrogations. Doit-on acheter ? Louer ? Les taux d'intérêt fluctuent, les marchés vacillent. Pourtant, une décision en matière immobilière ne peut se baser uniquement sur des tendances éphémères. Il s'agit de votre futur, de vos investissements. Prendre une décision éclairée n'a jamais été aussi crucial. Cette réflexion est d'autant plus pertinente aujourd'hui, car le paysage économique suisse se redessine sous nos yeux.


Laissez-moi vous raconter l'histoire de Nicolas, un ami établi dans le Canton de Neuchâtel. Il y a quelques années, lors d'un café, Nicolas m'avait confié qu'il attendait patiemment une hausse des taux d'intérêt !?! pour enfin réaliser son rêve : acheter une maison dans la campagne suisse à un prix abordable. Comme lui, beaucoup pensaient que cette hausse entraînerait naturellement une baisse des prix immobiliers, rendant l'acquisition plus accessible. Les mois passèrent, les taux grimpèrent, mais la baisse tant attendue des prix ne se matérialisa pas comme prévu. À la surprise de Nicolas, non seulement les biens à la vente ne baissaient pas, mais il constata aussi que son loyer à Neuchâtel commençait à augmenter.


Cette situation, loin d'être unique à Nicolas, illustre parfaitement l'impact paradoxal de la hausse des taux d'intérêt sur le marché immobilier suisse. Les mécanismes que l'on pourrait considérer comme évidents sont parfois perturbés par d'autres facteurs, rendant les prédictions plus complexes qu'il n'y paraît.


En ces temps d'agitation financière, où la logique voudrait que la hausse des taux d'intérêt tire les prix immobiliers vers le bas, la Suisse, dans sa grande singularité, décide de jouer autrement.



Pourquoi ? En 2023, la population de la Suisse augmentera 103’643 personnes et à la fin de l'année elle sera 9'030’650 personnes. La croissance naturelle de la population sera positive et s'élèvera à 19'015 personnes. Le scénario de référence, basé sur les tendances actuelles et les données démographiques disponibles, prévoit une croissance continue de la population résidante au cours des prochaines décennies. Si ces tendances se maintiennent, la population pourrait connaître une augmentation significative, pour atteindre le chiffre impressionnant de 10,4 millions de personnes d'ici l'année 2050.


Ces habitants devront se loger. Le taux vacant dans certains cantons, il est actuellement si bas qu'il ferait pâlir un caméléon tentant de se fondre dans la neige. Ensuite, considérons les zones prisées. Elles sont victimes de leur succès. Les nouvelles constructions y sont aussi rares que des oasis dans un désert. Lorsqu'une opportunité immobilière se présente, elle est rapidement saisie et le bien est vendu en un clin d'œil. Cette précipitation a des conséquences directes : à cause de la forte demande, les loyers connaissent une augmentation notable, poussée en partie par les propriétaires qui répercutent leurs coûts. Dans ce contexte, l'inflation joue également un rôle, compliquant davantage la décision entre louer ou acheter. Bien entendu, opter pour l'achat présente ses propres défis financiers : l'hypothèque a un coût, tout comme les charges associées à la Propriété Par Étages (PPE), sans parler du financement initial nécessaire.


Cependant, l'achat immobilier ne se résume pas qu'à des défis et des contraintes. En effet, dans une perspective à long terme, posséder un bien immobilier offre des avantages économiques significatifs. Par exemple, avec la montée des prix du marché, un propriétaire pourrait voir la valeur de son investissement doubler, voire plus, en l'espace de 30 ans. Ces gains potentiels, combinés à la sécurité d'avoir un toit et la possibilité de transmettre un patrimoine, rendent l'achat immobilier attrayant pour de nombreux investisseurs. Face à ces perspectives, il est impératif de procéder avec discernement, de mener une analyse approfondie et d'investir de manière éclairée. La Suisse, avec son marché immobilier stable et sa forte demande, illustre parfaitement cette dynamique, surprenant régulièrement observateurs et investisseurs par sa résilience et sa capacité à offrir des opportunités alléchantes.

22 vues0 commentaire

コメント


bottom of page