top of page
  • Photo du rédacteurYoan ENDRES

Avantages et risques de vendre sa villa pour acheter un appartement (En Suisse)

Dernière mise à jour : 9 janv. 2023

Envie de changer de logement principal ? Votre villa ne vous convient plus car elle devient trop grande et vous souhaitez tout simplement choisir un appartement adapté ou protégé ? L’achat d’une nouvelle résidence devrait être précédé de la vente de votre habitation actuelle. Mais le processus n’est pas toujours facile. Ces types de transactions représentent de nombreux enjeux. Pour qu’ils se déroulent dans les meilleures conditions, découvrez ci-dessous les avantages et les risques d’une telle démarche.


Les risques de vendre votre maison actuelle en premier


Vendre sa villa en premier peut être une solution moins périlleuse sur le plan logistique. Mais cette option représente également des risques.

Vous venez de vendre votre villa et vous tardez à dénicher dans les temps l’appartement de vos rêves. Où allez-vous habiter durant cette période de transition ? À ce titre, vous serez obligé de louer un logement transitoire ou de vous faire héberger chez des proches.

Le petit souci dans tout cela, c’est que cette option génère des frais supplémentaires comme la location du garde-meuble et des deux déménagements. Sauf si vous arrivez à négocier avec le nouveau propriétaire de votre villa d’un certain délai pour trouver un nouvel appartement.

Il est également possible qu’en attendant la vente de votre villa, vous passiez à côté d’une opportunité en or.


Quels sont les avantages de vendre en premier ?


Il est temps pour vous de changer de résidence. Vous envisagez donc de vendre dans un premier temps votre villa actuelle et d’acheter par la suite un nouveau logement. Cette démarche représente un atout indéniable, surtout que l’appartement que vous allez acquérir est plus petit que la villa. En fait, elle permet de mieux maîtriser votre budget en ayant connaissance du montant que vous disposer pour l’achat d’une nouvelle habitation. Cette information est extrêmement vitale pour réaliser la transaction en toute tranquillité.

Donc, en vendant votre bien immobilier avant d’en acheter un autre, vous avez l’avantage de pouvoir rechercher l’appartement de vos rêves selon vos besoins et répondant parfaitement à votre budget. Cela permet d’orienter vos recherches dans des annonces correspondant à votre apport. Vous vous mettez ainsi à l’abri d’un éventuel stress et vous obtenez également une certaine tranquillité d’esprit.

Nul besoin d’endosser les charges relatives aux deux logements, au cas où vous n’avez pas encore trouvé d’acquéreur pour le premier.



En résumé


Bien entendu, il y a plusieurs façons de faire, mais je vous conseille de vendre en premier votre maison. Ceci avec la sécurité d’une entrée en jouissance des acquéreurs à une date convenue entre les deux parties afin d’avoir le temps de trouver votre appartement. Pour ce faire, la signature d’un acte notarié chez le notaire avec droit d’emption et le versement d’un acompte des acheteurs sécuriseront la vente.

Voici une anecdote qui pourrait vous éclairer :


Un client en instance de divorce devait en premier lieu vendre sa villa pour avoir les fonds disponibles afin de pouvoir acheter ensuite une nouvelle résidence dans un autre village.


Sa maison fut relativement vite vendue, avec une entrée en jouissance des acquéreurs quelques mois plus tard. Par contre, le village qu’il recherchait était très prisé et il ne trouva pas de nouvel objet à acheter. J’ai été alors contacté pour un mandat de recherche et ensemble nous avons trouvé une villa qui lui convenait parfaitement. Malgré cela, nous n’avons pas réussi à coordonner les deux entrées en jouissance et mon client a dû passer 3 mois dans un bungalow. Heureusement que le temps était clément.

27 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page